Le Bruit
LE Bruit
Contact

Tout sur le bruit 
  • Le Bruit au jour le jour 
  • LE Bruit chez moi 
  • LE Bruit et les enfants 
  • Le danger du Bruit 
  • Taos Hum 
  • Témoignages 

  • Quelques hypothèses 
  • Extreme Low Frequency 
  • Hyperacousie 
  • Résonance de Schumann 
  • Le bruit de la Terre 
  • Le projet HAARP 
  • Ondes Electro-Magnétiques 
  • Travaux de Nikola Tesla 

  • Quelques remèdes 
  • Boules Quies 
  • Casque Anti-Bruit 
  • Musique d'Obfuscation 

  • Quelques vidéos 
  • Films et Documentaires 
  • LE Bruit dans le monde 

  • Les liens 
  • Carte Mondiale du Hum 
  • On parle du Bruit 

  • AIDEZ NOTRE ACTION

    Vous voulez nous aider à maintenir ce site, à faire parler de ce sujet par tous les moyens à notre disposition ? Faites un don en cliquant le bouton ci-dessous.



    BULLETIN D'INFO

    Si vous voulez être tenu au courant des nouvelles informations concernant Le Bruit, INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BULLETIN D'INFORMATION EN CLIQUANT ICI.


      Le danger du Bruit

      Lésions auditives

    Commençons tout d'abord par les lésions auditives qui sont la première conséquence évidente de l'exposition au bruit. Rappelons que LE Bruit dont nous parlont est CONTINU ! Ce qui veut dire que tout le monde est exposé en permanence à ce fléau, nouveaux nés comme adultes. Une exposition à une fréquence ultra-grave, aussi peu puissante soit-elle, mais permanente ne peut pas être une bonne chose pour notre système auditif... L'oreille est fragile.


    Le danger d'une exposition au bruit dépend de deux facteurs :

    - le niveau sonore

    - la durée d'exposition


    Plus l'intensité et la durée d'exposition sont élevés, plus le risque de lésion de l'audition augmente. Le son commence à être pénible pour un humain à partir de 75 dB et est dangereux à partir de 85 dB. Or le seuil de douleur auditive n'apparaît qu'à 120 dB : ce qui veut dire que de 85 à 120 dB, l'oreille est menacée de lésions irréversibles sans que l'on puisse s'en apercevoir !


    L'échelle montée dans le tableau ci-contre montre les limites acceptables d'exposition au bruit pour une oreille normale : il est possible (ce qui ne veut pas dire "sain") de travailler 8 heures par jour dans un environnement à 85 dB, par contre être exposé plus de quelques secondes à une intensité de 120 dB c'est risquer un traumatisme auditif !


    Nous voyons sur ce tableau que, même à 85 dB, la durée maximale d'exposition ne devrait pas excéder 8 heures sans ressentir des troubles et de la fatigue auditive. Que dire alors d'un bruit permanent dans l'oreille ?


     
      Les troubles du sommeil

    Je peux vous dire que je connais bien cette conséquence à l'exposition permanente à ce bruit la nuit: Cette "vibration" est très présente dans l'oreiller par exemple (qui fait un peu "cage de résonance" contre l'oreille). Quand vous avez pris conscience de ce bruit, vous n'entendez plus que lui, imaginez donc l'endormissement, ne pensant qu'à ça, essayant de trouver une position dans le lit permettant de l'entendre un peu moins, etc... Donc première conséquence: beaucoup de difficulté à trouver le sommeil.

    Mais le sommeil arrive enfin. Vous vous croyez sauvé ? Priez alors de ne pas vous réveiller en pleine nuit ! car après quelques heures passées dans le calme, l'oreille devient encore plus sensible au bruit et si vous vous réveillez, le bruit vous semblera encore plus fort ! Quand on est sensible à cette fréquence, cela s'apparente au "supplice chinois" de la goutte d'eau: pendant la guerre, les japonais attachaient un prisonnier sur une chaise en lui faisant tomber une goutte d'eau en permanence sur la tête. Essayez de vous endormir dans ce cas. Ce n'est ni la puissance de chute de la goutte d'eau, ni son bruit qui va vous rendre fou en vous empêchant de dormir, c'est la répétition permanente et continue de ce "petit désagrément". Comme pour LE Bruit...

    Ce qui nous mène inévitablement vers le troisième danger qui en découle: le Stress

      Le Stress

    Découlant directement du manque de sommeil du au danger précédent, le stress s'empare de vous. Au moment de vous coucher, vous redoutez d'entendre LE Bruit, vous repoussez au maximum l'heure à laquelle vous allez éteindre la télé qui couvre si bien ce supplice, mais il faut bien y aller à un moment. Vous éteignez tout et tendez l'oreille au cas ou il aurait disparu... mais non. Il est bien là, et vous redoutez déjà les prochaines heures que vous allez passer à essayer de l'oublier.

    Le lendemain matin, après une nuit courte et très peu réparatrice, il faut aller quand même aller travailler, faire les courses, à manger, et vous devenez irritable, toujours fatigué, vous perdez votre enthousiasme et votre concentration au travail et votre dynamique de vie est à plat. Ce genre de pente mène souvent à l'arrêt de travail et au danger du bruit suivant: la dépression voire la maladie.

    Le stress empoisonne l'existence, au propre comme au figuré : non seulement il rend la vie désagréable mais il rend également malade. Selon le Dr Herbert Benson du Mind/Body Medical Institute de l'université Harvard, environ 80 % des consultations médicales seraient liées au stress, d'une manière ou d'une autre.

    Un "Agent de Stress" (c'est le terme "technique") entre dans votre vie (LE Bruit par exemple) et votre corps va réagir physiquement (augmentation du rythme cardiaque et montée d'adrénaline, tous deux facteurs aggravants des troubles du sommeil), suivi de près par votre cerveau qui va faire tout ce qu'il peut pour contrer l'attaque. Dans la plupart des cas vous réagissez bien, mais là encore c'est la répétition qui va être un facteur multiplicateur des symptômes de stress. S'ils persistent au-delà d'un certain temps, ces mécanismes donnent lieu à des malaises physiques et psychologiques : les symptômes de stress débouchant eux-même sur des maladies diverses.

     
      La Maladie...

    Arrivent en suite les plus graves conséquences de l'exposition permanente au bruit: les maladies...

    La liste est longue des pathologies liées au Stress et au bruit, une recherche sur Google sera édifiante sur le nombre incroyable de maladies découlant de ce facteur. En allant creschendo et sachant que le bruit perturbe la pensée (pour le moins), il crée agressivité, angoisse, insomnie, dépression, voire arrêt cardiaque.

    Quelques effets sur le corps: La première évidente est la perte de l'audition. Puis des nausées, augmentation de la pression artérielle, augmentation de la fréquence cardiaque, augmentation de la fréquence respiratoire. Il agit également sur le transit intestinal en le perturbant.

    Maintenant je cite un article de La Tribune:

    Selon une étude de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’exposition prolongée à des nuisances sonores est responsable de milliers de morts prématurées dues à des problèmes cardiaques. Selon cette étude, le bruit est à l’origine de 15% des dépressions. De plus, une exposition prolongée au bruit cause une augmentation des niveaux d’hormones du stress dans le sang (cortisol, adrénaline, noradrénaline) même si la personne est endormie. La circulation prolongée de ces hormones dans le sang est capable de provoquer des troubles physiologiques majeurs à long terme, en particulier l’infarctus, l’hypertension artérielle et les problèmes immunitaires ainsi que la surdité.

    Edifiant non ? Et on ne peut pas accuser l'OMS de ne pas être prudent sur ses publications de rapports... Notez bien le "est responsable" de la première phrase qui n'est pas un "serait responsable"...

    Mais, encore une fois, la liste est beaucoup plus longue car il faut y ajouter toutes les maladies qui découlent du stress lui-même généré par l'exposition au bruit permanent dans l'oreille.


    Le danger du Bruit sur LE Bruit © 18/11/2017