Le Bruit
LE Bruit
Contact

Tout sur le bruit 
  • Le Bruit au jour le jour 
  • LE Bruit chez moi 
  • LE Bruit et les enfants 
  • Le danger du Bruit 
  • Taos Hum 
  • Témoignages 

  • Quelques hypothèses 
  • Extreme Low Frequency 
  • Hyperacousie 
  • Résonance de Schumann 
  • Le bruit de la Terre 
  • Le projet HAARP 
  • Ondes Electro-Magnétiques 
  • Travaux de Nikola Tesla 

  • Quelques remèdes 
  • Boules Quies 
  • Casque Anti-Bruit 
  • Musique d'Obfuscation 

  • Quelques vidéos 
  • Films et Documentaires 
  • LE Bruit dans le monde 

  • Les liens 
  • Carte Mondiale du Hum 
  • On parle du Bruit 

  • AIDEZ NOTRE ACTION

    Vous voulez nous aider à maintenir ce site, à faire parler de ce sujet par tous les moyens à notre disposition ? Faites un don en cliquant le bouton ci-dessous.



    BULLETIN D'INFO

    Si vous voulez être tenu au courant des nouvelles informations concernant Le Bruit, INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BULLETIN D'INFORMATION EN CLIQUANT ICI.


      Témoignages

    Cette page est la votre... Si vous avez envie de partager votre témoignage ou votre expérience du Bruit avec les autres visiteurs de ce site, vous pouvez me les envoyer directement en cliquant là et je me ferais un plaisir de les inclure ici.

     

    Merci de préciser dans celui-ci l'endroit où vous vivez car il est assez important que nous puissions juger de l'étendue du phénomène en France.

     

    Et plus nous serons à en parler et à diffuser ses informations, plus nous aurons de chance de faire bouger les choses...

     

    La parole est à vous...

     


     

    Avril 2009 : des travaux de réfection de la ligne SNCF qui se trouve à deux kilomètres à vol d’oiseau de chez nous, débutent. Un train « meleur » passe dans la nuit sur les rails ce qui explique d’après moi le Bruit que j’entends le soir dans mon lit depuis quelques jours… Un Bruit sourd, constant et entêtant qui semble raisonner dans toute la maison… Comme un moteur de camion qui tourne à l’arrêt ou une pelleteuse sur un chantier. Mon mari ne l’entend pas et je me dis que cela ne va pas durer, que ces travaux vont bien se terminer un jour.

     

    Malheureusement il ne s’agit que du début de mon « calvaire » et de longues nuits sans sommeil.
    Après deux semaines d’insomnie, je vais me renseigner sur le site Internet de la SNCF qui annonce que les travaux de meulage des rails ont pris fin depuis plusieurs jours et le Bruit lui s’amplifie. (pour info je suis dans cette maison depuis juin 2004 et jusque là je n’avais jamais rien entendu de tel).

     

    Je passe plusieurs nuits à chercher la provenance de ce Bruit qui semble vibrer dans toute la maison, dans les murs et dans mon oreiller : téléviseur en veille, halogène de ma chambre, wifi et j’en passe. Je tente les boules quies qui atténuent le Bruit sans toutefois me permettre de dormir profondément.A bout de nerf, je demande à mon mari de couper le courant au compteur, le Bruit est toujours  là. Nous testons plusieurs possibilités notamment remplacement de la VMC, en vain. Malgré le fait qu’il n’entende pas le Bruit, mon mari fait tout ce qu’il peut même mettre sur cale le réfrigérateur du cellier, peut être est-il bancal et fait il vibrer les murs ??!!

     

    Bref, rien n’y fait et depuis deux ans maintenant presque jour pour jour, ce Bruit me gâche la vie. Je l’entends par périodes plus ou moins longues de quelques semaines et d’un coup du jour au lendemain, plus rien pendant quelques temps (de quelques jours à quelques semaines). Je l’entends de jour comme de nuit et pas seulement chez moi mais aussi dans la maison de mes parents, de mes beaux parents et même parfois au travail. Mais la journée le Bruit est atténué par l’activité normale de tout un chacun, les bruits du quotidien.

     

    Nous n’avons à ce jour trouvé aucune explication à ce phénomène bien que de nombreuses hypothèses aient été avancées sur les forums et par les autorités américaines lors de l’affaire du « Bourdonnement de Taos », affaire qui a donné naissance à l’expression « The HUM », le « Bruit ». Vous trouverez de nombreux articles sur le net et vous pouvez même écouter un fidèle enregistrement du Bruit (accueil du site dans « quelques vidéos »).

     

    En janvier 2010 ; je me suis finalement inscrite sur un forum où j’ai pu me rendre compte que je n’étais malheureusement pas seule à être dérangée par le Bruit. Merci à tous les blogueurs qui me font me sentir moins seule !
    Pour les sceptiques, j’ai consulté un ORL pour écarter tout problème d’acouphène. J’ai été malade l’année dernière et je me suis toujours demandée si mes problèmes de santé n’étaient pas liés d’une manière ou d’une autre au Bruit (vertiges inexpliqués, crises d’angoisse…). Il est vrai que la fatigue et le stress liés à l’omniprésence de ce phénomène pourraient à eux seuls tout expliquer… sans parler qu’à force, cela devient une obsession.

     

    Depuis quelques temps j’ai commencé à en parler à mon entourage proche et ma belle mère m’a dit qu’elle aussi elle entendait un bourdonnement chez elle ; elle pensait que cela provenait de la chaudière mais l’été dernier la chaudière éteinte elle a compris que c’était autre chose. Elle est y est toutefois moins sensible et que moi mais se plaint quand même de ne pas réussir à s’endormir certains soirs.

     

    Ce témoignage est un peu long, veuillez m’en excuser mais je remercie chaleureusement le créateur du site de m’avoir permis de le diffuser.


    Isabelle

    A coté de Tours (Indre et Loire)

     


    Bonjour, j'habite dans l'Aube, dans le village de Saint Pouange et comme vous, nous avons, mes voisins et ma famille "LE BRUIT" nuit et jour. Bien que moins perceptible a l'extérieur la journée, ma maison entre comme en "résonance" où il est facilement décelable, (encore plus au l'étage), mais alors la nuit pour moi c'est vraiment terrible... Auriez vous par hasard eu d'autres infos sur le sujet? Y a t-il a votre connaissance des actions a entreprendre, de mon coté, je suis en train de faire le tour du village et j'ai déjà trouvé plusieurs "auditeurs", apparemment les personnes âgées y seraient moins sensible mais pas tous... merci d'avance et a bientôt j'espère.

     

    Fred.

    St Pouange (Aube)

     


    Bonjour, je m'appelle Sandy, j'ai 19 ans, j'habite dans l'aube moi aussi, a coté de Saint Pouange, dans le village de Buchères et depuis un bout de temps, je ne saurais même pas dire depuis quand, ma mère et moi, nous entendons "LE Bruit" !!


    Au début, je n'y faisais pas trop attention, puis petit a petit, j'ai remarqué (surtout la nuit, et environ aux mêmes heures ) que ce bruit persistait, j'ai longtemps cherché d'où il venait, sans résultat. J'ai l'impression qu'il vient de dehors, alors souvent en l'entendant j'ai regardé a la fenêtre, dans le ciel...etc, je me dis que ça ne peut pas être une voiture, toutes les nuits...Etc et pendant si longtemps !! ça ne peut pas non plus etre quelqu'un qui a oublié de sortir ses poubelles et qui y pense subitement la nuit, a moins que cette personne décide de se promener avec sa poubelle .. j'élimine aussi l’hypothèse de l'avion ou du train puisque le bruit dure vraiment tres longtemps, parfois je me demande meme si il va finalement s'arreter un jour !!


    Bref, je m'y "habitue" et vis avec, un jour l'été dernier, comme a mon habitude, le soir , je sort avec ma Guitare, je me promène, joue un peu de guitare ici ou là dans le village, passe le temps quoi, quand la, le bruit gronde, au debut, doucement, je l'entendais moins que quand je suis a la maison, je n'en avais encore jamais parlé a personne, mais je me dis que je ne suis pas plus folle qu'une autre et donc prend le chemin du retour pour aller demander a ma maman si elle l'entend comme moi ! ma gratte sur le dos, je marche , marche et le bruit est de plus en plus sourd et fort, il devient presque insupportable, alors je me dépêche de plus en plus, et c'est peut être bizarre mais plus je me pressais de rentrer chez moi et plus le Bruit augmentais, je ne suis pas trouillarde du tout, mais je peux vous assurer que ce soir là, j'en ai eu peur !!! j'avais l'impression qu'il venais de loin, mais qu'il était tout pres en même temps, qu'il venait de l'air, ou du ciel, mais qu'il etait tout autour de moi. Enfin arrivée a la maison, ma mere dormait , alors j'ai jouer de la guitare dans ma chambre pour me concentrer sur un autre son que ce bruit presque agressant !


    Plus tard, j'en ai parler avec ma mère, même si j'avais un peu peur qu'elle me prenne pour une folle, et j'ai été rassuré de l'entendre dire qu'elle aussi l'entendait la nuit !!! on en a parlé plusieurs fois, on a essayer de chercher d'ou il venait, puis on a abandonner en se disant que de toute façon, il est là, et personne n'y peut rien !


    Ce soir, je jouais tranquillement du synthé quand je l'ai entendu, et malgré l'abandon de nos recherches, il m'intrigue toujours autant, et encore plus depuis la fameuse nuit de l'été dernier !!! Alors je me suis dis que mon ami "GOOGLE" me renseignerais peut-être , j'ai tapé "j'entends un bruit sourd" et je suis tombé ici, dans les témoignages, en les lisant j'ai vu qu'il y avait un auditeurs qui vivait dans un village voisin !! ce qui m'a a la fois surpris, et rassurée puisqu'il n'y a qu'avec ma mère que j'en ai deja parlé vraiment.

     

    Sandy.

    Buchères (Aube)

     


    J'habite à Châtellerault, dans la Vienne, depuis quelques années. Mais ce n'est que 2 à 3 mois après mon emménagement dans mon dernier domicile, il y a 3 ans, que j'ai commencé à entendre ce bruit. Il s'agit d'une vibration de basse fréquence, audible surtout la nuit, d'intensité qui varie selon les périodes. Ce bruit s'entend surtout à l'intérieur de ma maison. Je ne l'entends quasiment pas lorsque je suis dans mon jardin. Mes enfants ne l'entendent pas, mes amis non plus.


    Le bruit est parfois si fort, surtout en pleine nuit, qu'il peut me réveiller, ou m'empêcher de me rendormir quand je me réveille. Je me demande combien d'autres personnes le perçoivent. Et j'aimerais surtout savoir comment faire pour éliminer ce bruit ou ne plus l'entendre.


    Dominique.

    Châtellerault (Vienne)




    Bonjour. Votre site me rassure car mon mari me croit folle et je n'ose pas en parler à un médecin. Le soir lorsque le bruit est moins intense dans la maison (3 enfants chez nous) ou quand je suis seule j'entend un bourdement grave comme si un avion passait à basse altitude au dessus de ma maison et quand je sort je ne l'entend plus. J e deviens de plus en plus angoissée car je ne comprend pas et les gens me rient au nez lorsque j'essaie d'expliquer.

     

    Christelle.

    Bordeaux (Gironde)

     



     

    Nous habitons dans un village situé au dessus de Lausanne en Suisse. Depuis le mois septembre 2012 après avoir fait des travaux, une fouille pour pour l'arrivée du gaz ainsi que l'installation d'une nouvelle chaudière,ce son modulé 24h sur 24h est apparu et ne nous a pas lâché depuis. Nous sommes plusieurs personnes à vivre dans cette maison et nous entendons tous ce son. Le bruit peu devenir insupportable en fonction du temps, taux d'humidité, brouillard, neige. il est généralement moins fort par beau temps.

     


    Voici toutes les personnes qui sont intervenues et pour l'instant sans aucune solution.

     


    Office Fédéral des communications.

    Le Service de la protection de l'environnement..

    5 électriciens.

    2 contrôles du paratonnerre.

    Contrôle des champs électromagnétiques ainsi que les ondes de téléphonies mobiles.

    Nous nous sommes désolidarisés de l'arrivée du gaz /ré ouvert la fouille.

    L'équivalent de l'EDF a coupé l'électricité pendant 2 heures.

    Swisscom (contrôle de leurs antennes situées à 3 km)

    3 Acousticiens.

    2 Ingénieurs du son.

    2 Ingénieurs.

    Le fontainier a coupé l'eau, fait vérifier les conduites d'eau par une entreprise et aussi par un sourcier.

    3 Géobiologistes.


    L'entreprise qui a installé le chauffage est intervenu au moins 10 fois, le remplacement des tuyauteries métalliques pour du plastique ont améliorés les vibrations qui nous donnaient la nausée. Le changement d'une pompe électronique pour une pompe manuelle à rendu ce son moins agressif mais il est toujours là ! Nous allons procéder à l'élimination de ce nouveau système de chauffage.. il nous semble éventuellement qu'un son basse fréquence entre en résonance avec les pompes ou les circuits électroniques.

     

    Pour info environ 15  personnes venues sur les lieux perçoivent ce son. Ce qui représente environ 40 % des personnes qui sont intervenues. Je recherche une personne qui apparemment a souffert du même problème en Suisse en 2008 et qui vivait à 2-3 km à vol d'oiseau du lac Léman, dans un village situé à environ 60 km du CERN,Je suppose dans la région de Morges. Est-ce que quelqu'un serait en mesure de m'apporter des infos afin de pouvoir contacter cette personne ? Son pseudo sur le site Futura Forum était Line France. D'avance merci de me répondre si vous avez des infos ou de nouvelles idées à ce sujet.

     

    Claudia.

    Lausanne (Suisse)




    Je me permets de vous écrire. Je pensais jusqu'ici être "folle": être réveillée en plein mileu de la nuit par un bruit sourd pénible ....


    Au début je me levais je cherchais d'où provenait ce bruit ! Ma lampe de chevet avec la prise ayant un mauvais contact ? Mon réveil pareil ? La télé mal éteinte ? J'ouvrais la fenêtre voir si c'était dehors !!! Comme une impression de bruit dans mon lit, dans mon oreiller ! Le son plus important à l'intérieur de la maison !


    J'ai commencé à regarder que Internet et je suis tombée sur le bourdonnement de taos ou le bruit de hum et votre site ! Dans lequel votre rubrique vidéo notamment la 1ère avec le SON !!!! Ce son que j'entends de temps en temps ! Je réside à Castelnau le Lez près de Montpellier.


    Marie-Claire 32 ans

    Castelnau-le-Lez (Hérault)

     



     

    Bonjour, depuis un an j'entends le fameux bruit dans ma maison. J'habite à Vinon-sur-Verdon petit village du Haut Var. J'ai fait changer un transfo EDF, réparer une ligne de distribution derrière chez moi, mais le son est toujours là, surtout la nuit et c'est vraiment insupportable. Les boules Quies ne font rien, certaines musiques couvrent le bruit, mais le bruit prend rapidement le dessus.Je viens de commander sur internet un foulard bloquant les basses fréquences donc je vais voir si, en dormant avec, je continue à entendre ce bruit.Comme vous, ce bruit s'apparente au ronronement lointain d'un moteur de voiture, et varie d intensité en fonction des jours.


    Jeanne.

    Vinon-sur-Verdon (83 - Var)

     



     

    Bonjour,

     

    Me renseignant sur internet si d'autres personnes entendaient la même chose que moi dans la ville ou j'habite, je suis tombé sur votre site....

     

    Cela fait des semaines que je cherche la provenance de ce bruit sourd en continu... Je dirais que ce bruit commence a m'user... J'ai cherché, parfois des nuits complètes d'où provient ce bruit... toujours pas trouvé. j'ai fait tout arrêter, VMC, etc... Mes voisins, j'ai bien l'impression qu'ils sont sourds... J'ai réussi a faire entendre le bruit a mon père, je l'ai fait venir en pleine nuit, et avec du temps, il a commencé a le percevoir...

     

    D'après se que j'ai lu et vu sur votre site, il semblerai que cela ressemble beaucoup a votre BRUIT....

     

    J'habite sur Montargis.

    Je précise que cela ne fait que quelques mois que j'habite ici.

     

    Grégory.

    Montargis (45 - Loiret)

     

     



     

    Bonjour, mon histoire est à peu près la même que les autres, sauf que pour ma part c'est suite à un traumatisme sonore que j'ai subi fin mai 2014 avec une hyperacousie à la clé.

     

    Depuis quelques jours j'entend chez moi cette basse fréquence de jour comme de nuit et je suis le seul à l'entendre chez moi, mes parents, frère et soeur n'entendent rien du tout, les boules quies ne changent rien, c'est une vibration que je perçois au loin, et je l'ai déjà perçu dans mon véhicule moteur éteint dans une ville distante de 7 ou 8 km vers 22 heures. Mes nuits sont un cauchemar, j'habite dans l'agglomération lilloise, en ville, j'ai 25 ans, je n'explique pas ce phénomène sauf qu'il est évident qu'il est en lien avec mon traumatisme sonore et l'hyperacousie que j'ai développé.

     

    Abdel.

    Lille (Nord)

     




    Bonjour, j'habite dans une petite ville en banlieue de NANCY. Depuis mon déménagement en 2013, j'entends ce bruit quand je suis dans ma maison, lorsque je vais me coucher.

     

    Ce bruit est masqué lorsque je regarde la télé mais, si je baisse le son, le bruit réapparait. J'entends également ce bruit dans la maison de mes amis qui habitent à 50 mètres.

     

    Dehors par temps calme, je percois ce bruit mais trés atténué. Cela m'a amené à faire des recherches proches et je soupconne une entreprise située à 200 métres qui fonctionne en permanence. Un ronronnement permanent s'échappe d'une trés grosse gaine, ventilation ou clim, en tout cas le bruit que j'entends ressemble étrangement à celui-ci, mais en bien plus fort. Des investigations ultérieures ont étés faite comme couper le courant, l'arrivée d'eau, la VMC, même des examens médicaux : RAS et pas d'acouphènes, le bruit est toujours là...

     

    Pour finir je suis le seul à entendre ce bruit dans la maison. Je pense me mettre en contact avec le service technique de cette entreprise pour voir si il y a possibilité d'arrêter cette machine et voir si je ressent toujours ce ronronnement...

     

    Jean-Louis

    Nancy (Meurthe-et-Moselle)

     




    Bonjour,

    Je me présente, je suis Gabriel L. et je réside dans le Témisoucata, Québec, Canada. J'ai 35 ans. Je souffre d'acouphène depuis plus de 10 ans et parfois d'hyperacousie.

     

    Je me souviens bien la première fois que j'ai entendu ''Le bruit'' comme vous le désignez. J'habitais il y a 6 ans à St-Hyacinthe et la nuit j'entendis et ressentis cette vibration très lourde. Comme il y avait une voie ferrée qui passait juste à côté je vérifia si ce n'étais pas un train qui aurais pu être immobilisé car Le bruit ressemblait bien à un gros moteur diesel tournant à bas régime. Pas de train.

     

    Alors je pensais à l'échangeur d'air dans le grenier qui pourtant était inopérationnel depuis plusieurs années. L'échangeur d'air ne fonctionnait bel et bien pas mais j'avais l'impression que Le bruit était amplifié dans le grenier. Je sortis dehors pour vérifier et j'entendais encore Le bruit mais de manière plus évasif. Donc j'allai réveiller le locataire au sous-sol pour lui demander si il n'y avait une pompe à eau ou un transfo qui aurais pu faire défaut, rien.

     

    J'avoue avoir paniqué en me disant que c'était peut-être mon acouphène qui avait empiré et que je devrais passer le reste de mes jours à endurer ca. La vie n'apparait plus la même suite à cet événement.

     

    Après plusieurs autres test avec mon oreiller, bouchon anti-bruit dans les oreilles, etc. j'en suis arrivé à bout de fatigue à me dire que je n'y pouvais vraisemblablement rien et je réussi tant bien que mal à m'endormir.

     

    Le lendemain matin je tendis l'oreille et fut soulagé de constater que Le bruit n'y étais plus. Vite fut oublié ce bonheur le soir venu, en m'apercevant qu'il était de retour.

     

    Depuis, j'ai déménagé au Saguenay, en Gaspésie et maintenant je suis installé depuis 6 mois dans le Témiscouata. Le bruit y est partout. Il y a eu des courtes périodes où je ne le percevait plus du tout. Quel repos !

     

    Je précise que je fait bien la différence entre l'acouphène et Le bruit. L'acouphène est aigu et ''électrique''. Il ne produit pas de sensation vibratoire, reste présent en présence des bruits et sons ambiants à moins que ceux-ci soit vraiment très fort et encore, l'acouphène s'ajuste en conséquence et viens jusqu'à se faire entendre malgré exemple, que j'écoute de la musique avec des écouteurs sur les oreilles.

     

    J'arrive à modifier l'intensité de quelques peu en détendant l'arrière de mon cou et en pratiquant des exercices de respirations. Pas avec Le bruit. ''Le bruit'', lui, est à très basse fréquence et est très vibratoire. Quand j'entend le bruit, j'ai l'impression qu'il passe au travers l'os de mon crâne. C'est vraiment désagréable. La seule façon que j'arrive à m'en débarrasser pour environ 1/2 seconde est en me tournant la tête d'un côté ou de l'autre. Le temps que je tourne ma tête Le bruit disparaît. Cela me donne l'impression comme si je ''cesse de vibrer'' avec Le bruit, le temps que je change ma tête de position...

     

    Voilà, un peu apaisant de visiter votre site, en même temps cela m'amène à d'autres interrogations. Je me demande combien de gens sont dans la même situation, s'il y avait un moyen de tous remplir un genre de questionnaire afin de peut-être constater des similitudes entre nous, cela pourrait nous éclaircir sur ce sujet très incommodant.

     

    Si je peux être utile pour cette cause, faîtes-moi signe.

     

    Gabriel

    Quebec, Canada




    Bonjour,


    J'ai écouté votre interview chez "Bob dit toute la vérité" et je connais les problèmes de son très en profondeur pour m'y être intéressée pour mes clients. Effectivement, je suis experte auprès des personnes souffrant d'acouphènes et je travaille beaucoup sur le son et ses effets sur le corps.


    Je n'ai jamais entendu le "hum". Je ne prétends pas savoir ce que ça fait de l'entendre ni de "savoir" ce que c'est. Je vous propose simplement des pistes de par mon experience.


    Pour parler des ondes électro-magnétiques, ce qui est très plausible :


    A propos des lignes à haute tension :
    L'effet couronne est produit par l'ionisation de l'air sous l'action du champ électrique; il s'accompagne d'une luminescence de l'air et est responsable du bruit de friture (claquement, bourdonnement) caractéristique des lignes à haute tension. Son importance augmentera en présence de pluie ou de fines particules en suspension autour de la ligne.
    Des bruits pourront également être émis par la structure de la ligne (vent traversant les pylônes). Un effet de brouillage est aussi produit sous de telles lignes, le 50 ou 60 Hz étant des fréquences audibles (un ronronnement peut être entendu). Une ligne haute tension peut aussi se comparer à une gigantesque antenne qui capte toutes les ondes passant à proximité, ce qui explique pourquoi on ne capte plus rien quand on passe sous certaines lignes. C'est simplement une piste.


    Par ailleurs, vous parlez des boules Quies. Je commencerais par une mise en garde : les boules quies doivent être utilisées avec beaucoup de parcimonie : il faut absolument éviter l'utilisation prolongée car le cerveau a besoin d'entendre du son en continu pour "s'étalonner", mais aussi pour garder actifs les muscles de l'oreille et enfin pour recharger le cortex préfrontal.Si il y a une baisse d'activité de l'écoute, les cellules ciliées baisseront d'activité et s'atrophieront, laissant place aux acouphènes.


    Vous avez également abordé le fait de mettre une boule Quies d'un seul côté. Effectivement, le son est mieux intégré quand il nous arrive par l'oreille droite : le Dr Tomatis avait fait des recherches et il avait remarqué que s'il obstruait l'oreille droite de chanteurs, ceux-ci perdaient leur capacité à chanter. C'est en relation avec le traitement de l'information qui se fait en latéralité : le cerveau gauche reçoit les infos de l'oreille droite. Hors, c'est le cerveau gauche qui est responsable du traitement du son. Si vous écoutez un son à gauche, il faudra que le cerveau droit, qui reçoit l'information, la retransmette au cerveau gauche.


    Vous avez aussi raison quand vous parlez de caisse de résonance. La boite crannienne a bien ce rôle de transmission du son, mais cette théorie est celle de Tomatis. Celle de Von Bekezy, plus ancienne, est celle selon laquelle le son est transmis par les osselets, d'après les théories et surtout les expériences de Tomatis, semble erronée. Je pense que vous seriez très intéressé par les travaux de Tomatis, d'autant avec votre parcours d'ingénieur du son.


    Voilà, j'espère avoir apporté quelques pistes à votre recherche.

    Très belle continuation.


    Claire Jousseaume

    http://www.clairejousseaume.com

     




    Quel soulagement ! Ces témoignages décrivent exactement ce que je vis depuis des mois !

     

    Je suis ingénieur et très cartésien. J'habite dans l'Essonne à Vert le petit, un village à l'écart des agglomérations et le coin est particulièrement calme. J'ai commencé à entendre le "bruit" il y a plusieurs mois. J'ai pensé à des travaux de nuit sur les voies ferrées de la ligne D à moins de 1 km de là (comme un gros diesel de chantier). J'ai même réveillé ma femme plusieurs fois en pensant que le site militaire situé à coté "creusait des tunnels la nuit !".

     

    En partant en vacance dans les Alpes cette années, je me suis aperçu que le bruit m'avait suivi, pourtant dans une zone faiblement peuplée. Pourtant dans cette zone, le bruit était fortement atténué.

     

    C'est là que j'ai commencé à me demander si le bruit n'était pas dans ma tête...

     

    Suis-je devenu sensible à cette vibration ? Est elle apparue d'un coup ? ma femme l'entend aussi mais n'y prête pas autant attention..

     

    Pour le moment, je ne comprend toujours pas d'ou il viens. J'ai coupé l’électricité pour identifier un bruit Electrique ou provenant de la VMC mais rien n'y fait. C'est une vibration basse que je n'entend que dans la maison ! (j'ai plusieurs fois ouvert la fenêtre pour tenter d'identifier sa provenance, mais il n'est pas audible dehors, surement couvert par d'autres bruits). Le bruit peu varier en intensité et fréquence, ce qui m'a fait penser à un engin de chantier en opération au loin.

     

    Je ne comprend pas ce qu'il se passe, en tous cas, c'est rassurant et en même temps inquiétant de trouver d'autres personnes qui subissent exactement le phénomène que moi.

     

    Cédric

    Vert le Petit (Essonne)




    Bonjour,

    Depuis quatre ans, j'ai emménagé dans un appartement proche du centre de Toulouse mais au calme. Tout se passait bien, jusqu'à ce que j'entende LE fameux bruit. Cela a commencé en avril 2016. Un bourdonnement quasi imperceptible en journée et qui le soir venu devenait plus fort. Au point de m'empêcher de trouver le sommeil...  Au début, j'essayais de ne pas y prêter attention, de l'ignorer, pensant que c'était lié au trafic...mais petit à petit il est entré dans mon quotidien, jusqu'à en devenir obsédant et à m'empoisonner l'existence... J'ai cru tout d'abord à des travaux, à un chantier: j'ai effectué des recherches pour savoir si la ville ne rénovait pas la chaussée. Rien. D'autant que le bruit ne connaissait pas de trêve.  Réveillé plusieurs fois, je suis sorti de chez moi excédé pour effectuer le tour du quartier à la recherche de l'origine de ce vrombissement, bourdonnement perpétuel. Mais toujours en vain. Aucune entreprise n'avait installé de machine qui pouvait être à l'origine du bruit, aucun particulier n'effectuait de travaux... Mystère. Dormant déjà avec des boules Quiès, j'ai essayé de trouver des solutions en achetant des protections auditives plus performantes de type NoNoise (25€). Mais le résultat s'est avéré décevant. Depuis la situation n'a pas évolué et j'entends toujours le bruit. Je l'entends même chez mes parents qui habite à 2 km de chez moi, toujours aux abords du centre de Toulouse.

     

    Au début mes proches pensaient que je délirais... et puis en cherchant sur le net, j'ai découvert que je n'étais pas seul! Et surtout que les témoignages collaient parfaitement avec la réalité que je décrivais à mon entourage: bruit sourd constant s'apparentant à des travaux de chantier ou à un moteur en marche, perturbant le silence par un effet de basse. Un bruit perçu avec plus d'acuité dans la maison, et moins perceptible une fois dehors. Cela m'a à la fois soulagé mais aussi inquiété de savoir qu'il ne s'agissait pas d'un produit de mon imagination.

     

    J'aimerais vraiment avoir une explication rationnelle à ce phénomène, cela permettrait de "mieux l'accepter" et peut-être de me rassurer pour enfin trouver le sommeil. Quant aux causes, j'ai éliminé les appareils ménagers, la circulation (ma rue à sens unique n'est déjà pas très passante, alors la nuit...), le bruit de la Garonne. Reste les ondes...

     

    Benoit

    Toulouse

     



    Bonjour,

     

     


    je suis aussi un "HUM sufferer" comme disent les anglais. Je vis au Sud de la Banlieue parisienne.


    Chez moi le bruit est devenu ingérable tellement son intensité à augmenté ces derniers mois. Je l'entends jour et nuit, avec évidemment un ressenti plus prononcé la nuit. La nuit ce n'est pas compliqué : je vibre littéralement !J'ai déjà du déménager d'une maison en pleine campagne il y a quelques années pour les mêmes raisons.


    Puis j'ai vécu en immeuble plusieurs années dans différents endroits sans souffrir particulièrement du bruit. La hauteur y est elle pour quelque chose ?Votre enregistrement du bruit est très fidèle à ce que je perçois. Pour ma part je le situe vers 68 - 78 Hz.Je précise que je suis ingénieur et que dans ma société nous travaillons tous les jours avec des enregistrements acoustiques dont la bande de fréquence se situe entre 1 et 250 Hz.


    Je dois bien avouer que nous n'avons jamais identifié de bruit constant et régulier à travers le monde sur nos enregistrements. Les bruits d'environnement sont souvent ponctuels (voiture, industrie, vent, tremblement de terre, etc...) ou électroniques.


    Nous déployons des milliers de capteurs plantés dans le sols avec une sensibilité effective de 5 à 500 Hz et avons 70 ans d'expérience dans ce domaine à travers le monde entier.


    Est ce une onde exclusivement "aérienne" guidée sur les premiers mètres de l’atmosphère ? Est ce un effet de Moiré (2 ondes de fréquences proches donnent une intensité dont la fréquence est la moyenne ET la différence divisé par 2, d'où basse fréquence provoqué) ? Est ce un aliasing (repliement du spectre d'un bruit de plus haute fréquence) qui se ferait donc au niveau de notre oreille interne ou après filtrage naturel ? Est ce un problème de sensibilité électromagnétique ? Hyperacousie ?


    Que peut on faire : les boules quies et casque anti bruit sont inefficaces. J'ai pensé à un dispositif d'annulation analogique avec haut parleur, mais encore faut il l'analyser correctement et en délivrer un signal bien déphasé.


    Autant de questions pour le moment sans réponse...


    Merci pour votre site.


    Guillaume.

    Banlieue Parisienne

     

      Charente maritime

    Bonjour. Je m'appelle Maryline (39 ans) et je vis à la campagne en Charente maritime à Thairé. Cela fait plusieurs semaines que j'entends ce bruit sourd et vibrant surtout la nuit. Même lorsque je regarde la télé, je n'entends que ce bruit et je focalise. Comme si un avion volait tout bas ou un bruit de camion. C'est prenant et usant.

     

    Mon mari l'entend s'il se concentre. Ma fille de 13 ans aussi mais cela ne la gêne pas plus que ça. Et ma mère qui a dormi à la maison l'a aussi entendu. Elle croyait que c'etait un camion de pompier mais trouvait que ça durait longtemps qd même.

     

    Nous avons coupé la vmc, le radio reveil... et toujours ce fameux bruit. J'en parle souvent à ma famille et on me dit que je suis trop nerveuse. En me promenant dans le village, je suis à l'affût de ce bruit, tres peu perceptible. Je sors en chemise de nuit tard le soir et je cherche d'où vient ce bruit, en vain. De plus depuis mai 2015, j'entends "siffler" la maison de mes voisins, un bruit aigü qui me passe partout, bruit que mon mari entend aussi, seulement dehors. Je n'ose pas aller les voir pour leur en parler. Du coup avec ces deux bruits, pas facile de se detendre. Je n'ai pas encore essayé les boules quiès car je me dois de surveiller ma fille de 9 mois. Le fameux bruit est plus ou moins intense. Au début de la semaine, je ne l'ai pas entendu 2 nuits de suite et j'ai vraiment bien dormi. Puis il est revenu de plus belle. Donc aujourd'hui, l'idée m'est venue de taper " j'entends un bourdonnement" sur le net et je suis tombée sur votre site ! Un grand merci pour tous vos témoignages ! Je me sens comprise et moins seule. C'est une drôle d'histoire ce Bruit...

     

    Maryline

    Thairé

     

      Rodez (Aveyron)

    J'ai 59 ans et j'habite dans l'Aveyron tout près de Rodez. Cela fait quelques années que j'entends "le Bruit" mais jusqu'à présent c'était essentiellement de nuit. Je ne compte pas le nombre de fois où je me suis levée nuitamment pour aller voir à la fenêtre qui avait l'audace de laisser tourner le moteur de son véhicule dans notre tranquille petite impasse...

     

    Depuis une semaine environ "le Bruit" est omniprésent 24 h/24 ou presque (il ne m'empêche pas de dormir et en principe ne me réveille pas) ...et je tiens à signaler que je suis malentendante, équipée de prothèses auditives. Je viens à l'instant de faire le test : avec ou sans appareils, "le Bruit" est le même ...

     

    Tout cela me laisse bien perplexe. J'ai par ailleurs des acouphènes aigus pour lesquels j'ai conscience que les bruits "viennent de moi" contrairement au "Bruit" qui lui semble venir d'"Ailleurs".

     

    Bon courage à toutes et à tous !

    Dominique

    Rodez


    Témoignages sur LE Bruit © 22/06/2017